Topsites
Égaré dans ce vaste monde ?

Ici vous trouverez l'ensemble des sujets les lieux, l'histoire et tout ce qui peut être utile au jeu.


 

Partagez | 
 

 IX- Le Gondor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 205

Date d'inscription : 31/12/2014

PNJ
MessageSujet: IX- Le Gondor   Lun 8 Juin - 15:10



Dernière édition par Eru Ilúvatar le Lun 8 Juin - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lcdardra.forumactif.org
Messages : 205

Date d'inscription : 31/12/2014

PNJ
MessageSujet: Re: IX- Le Gondor   Lun 8 Juin - 15:41

IX- Le Gondor


Second royaume des Dúnedain en Terre du Milieu, le Gondor fut fondé après la Submersion de Númenor par Isildur et Anárion, fils d'Elendil, en l'année 3320 du Second Âge. Ceux-ci fondèrent de nombreuses cités et tours : Minas Anor (plus tard appelée Minas Tirith) pour Anárion, Minas Ithil (qui deviendra Minas Morgul) pour Isildur, et entre les deux, la ville d'Osgiliath, capitale de leur royaume.
Le royaume est aujourd’hui administré par les Intendants qui font face depuis des générations à la force croissante de Sauron et aux divers attaques qu’il lance du Mordor ou de ses alliés.

Le Gondor est un vaste territoire séparé en de nombreuses régions.



L’Anórien

En Sindarin, le pays du soleil.
L’Anórien est l’une des provinces du Gondor, à l’origine le fief d’Anárion, délimitée à l'Ouest par le Glanhír, au Nord par l'Entalluve, à l’Est par l'Anduin, et au Sud par les Montagnes Blanches. Pays de collines et de prairies, sa population a toujours été assez nombreuse. Sa capitale, Minas Anor, ne fut pas capturée pendant la Guerre de la Dernière Alliance, et elle devint la capitale du Gondor à la suite de la Grande Peste de 1636 du Troisième Âge, remplaçant Osgiliath. Elle fut renommée Minas Tirith après la capture de Minas Ithil en 2002.

Des tours de guet furent bâties sur les collines entre la frontière du Calenardhon (aujourd’hui appelé Rohan) et Minas Anor, comme sur l'Halifirien ou l'Amon Dîn, du sommet desquelles sont allumés des feux d'alarme contre des forces ennemies.

Principales villes

  • Minas Tirith se situe sur un grand éperon rocheux à l'extrémité orientale des Montagnes Blanches. C'est sans doute la cité la plus puissante de la Terre du Milieu après Barad-Dûr. De grands murs blancs délimitent sept niveaux concentriques d'habitats, chacun plus haut en altitude et en statut que le précédent. La cité possède des défenses formidables et une activité cosmopolite prospère s'est développée entre ses murs.
    Des marchands et des artisans d'aussi loin que l'ancien Arnor ou le Rhovanion viennent dans la Cité pour faire des affaires et récolter des nouvelles des lointains.
    Les citoyens de Minas Tirith sont réputés dans tout le Gondor pour leur sens pratique; leur industrie leur a valu le rôle de bastion le plus important des Peuples libres contre l'Ombre.

  • Ancienne capitale du Gondor, Osgiliath a été poursuivie par les désastres. Les partisans de Castamir ont brûlé la cité pendant la Lutte Fratricide, et les réparations n'ont jamais restitué sa beauté originelle. Puis la ville a été dévastée par la Peste, y perdant la moitié de ses habitants en quelques mois. Un petit détachement de soldats compétents garde le pont décrépit qui enjambe l'Anduin, et les rôdeurs d'Ithilien tente de préserver Osgiliath des nombreuses attaques du Mordor. Malgré l'importance stratégique de ce dernier, l'Intendant est impuissant à empêcher le déclin de ce qui fut la plus belle cité de Gondor, devenue un amas de ruines pathétiques servant parfois de repaire aux brigands.


Éléments naturels

  • L'Anduin (le Grand Fleuve) est le fleuve le plus important des Terres du Milieu. Prenant sa source dans les Montagnes Grises, il traverse de nombreuses terres avant de se jeter dans la Baie de Belfalas dans le Gondor du Sud. Un seul point, à Osgiliath, traversait l'Anduin. Un autre existait près du Iach Iaur, mais il est tombé en désuétude, et s'il est encore debout, il est dangereux à traverser. Des gués et des bacs à Tir Anduin, Tir Limlaith, Iach Iaur et Maethelburg offrent les seules autres possibilités sûres de traverser. On peut trouver des gués difficiles au Carrock et dans le Plateau. Ceux qui veulent traverser ailleurs feraient bien de construire d'abord un bateau solide, car le courant de l'Anduin est fort et imprévisible, même là où il n'est pas rapide.
    Tous les peuples des Terres du Milieu connaissent la triste histoire d'Isildur qui s'est noyé dans le courant en fuyant une embuscade orque aux Champs aux Iris.

    Le trafic fluvial est assez courant sur l'Anduin, surtout à travers les terres gondoriennes. De grands navires peuvent naviguer de l'embouchure aux Bas-Fonds, mais la plupart des vaisseaux de haute mer déchargent leur fret à Harlond en Gondor (port de Minas Tirith).
    Les Chutes du Rauros sont un obstacle au passage en Rhovanion septentrionnal, et on utilise généralement des petits bateaux à partir de là. La navigation au Nord du Rauros est parfois dangereuse en raison des rapides du Sarn Gebir alimentés par les eaux d'écoulement des montagnes. Le voyageur a tout intérêt à louer les services d'un guide expérimenté avant d'affronter les dangers de l'Anduin. Malgré ses périls, le fleuve reste la voie la plus sûre pour gagner le Nord; car aucun homme doué de bon sens ne risquerait de traverser la Lothlòrien ou de passer sous l'ombre de Dol Guldur.
    Longflot est le nom nordique pour le cours supérieur de l'Anduin.
    C'est aussi sur l'Anduin que l'on retrouve l’Argonath. Ce site est constitué de deux statues imposantes d'Isildur et Anárion, premiers rois du Gondor, situées de part et d'autre de l'Anduin, juste avant que celui-ci ne forme le lac de Nen Hithoel. Ces statues furent érigées sous le règne de Rómendacil II, afin d'interdire à tout étranger de descendre l'Anduin en aval d'elles.

  • Le Celos s'écoule des Montagnes Blanches pour se jeter dans la Sirith environ 100 kilomètres au Sud-Ouest de Minas Tirith. Potable pour les humains, son eau n'est jamais absorbée par les chevaux ou les autres ongulés.

  • Les Champs du Pelennor sont des terres fertiles en plaine entourant la cité de Minas Tirith et accueillent les domaines de la noblesse urbaine. Toutes les décennies environ, l'Anduin entre en crue et recouvre ces terres d'une autre couche d'alluvions fertiles.

  • Le Mindolluin est le sommet le plus à l'est de l'Ered Nimrais. Le rocher sur lequel s'appuie Minas Tirith est un éperon du Mindolluin.



L’Anfalas

En Sindarin le long rivage. Région occidentale, elle s’étend le long de la Baie de Belfalas entre la Lefnui et la Morthond. Cette partie du Royaume est peu densément peuplée mais toutes ses villes sont fortifiées.

Villes principales

  • Lond Galen est la capitale de l’Anfalas, construite par les Dùnedain au 9ème siècle du Deuxième Âge. Aujourd’hui, c’est le centre administratif de l'Anfalas, le siège du Seigneur protecteur. On y exporte de laine et le minerai du Pinnath Gelin.
    Lond Galen est la plus importante ville de la plaine littorale. Ayant subit par le passé de nombreuses attaques des Corsaires, son enceinte a été agrandie et renforcée avec les années.

  • Glanhir est un carrefour économique pour le centre Ouest du Gondor par son port fluvial. C’est également un centre de récolte pour les fermiers locaux.
    Située au confluent de la Morthond et du Ringlò, cette ville est considérée comme la Porte de l'Anfalas, car l'essentiel du commerce de cette région passe par cette petite cité. Glanhir est le refuge le plus sûr dans l'Ouest du Gondor.

  • Rendûl est occupé par le Gondor depuis au moins 954 du Troisième Âge. C’est un poste de commerce régional sur la Morthond dédié à la Défense du territoire. Elle sert également à l’approvisionnement de la garnison gondorienne. Rendûl était sans doute la meilleure base pour explorer l'intérieur de l'Anfalas, car ses murs solides fournissaient une excellente protection mais le temps l’a fortement dépeuplée en soldats.


Eléments naturels

  • Le cap d’Andrast, battu par les vents en Anfalas, est le point le plus occidental du Gondor. Des marées et des courants violents autour de la pointe rendent périlleuse la traversée de la mer vers le Nord, même pour les navigateurs les plus expérimentés. Mais le voyage par la terre est tellement long qu'un trafic régulier de navires existe le long de la côte.

  • La Lefnui est un fleuve peu profond et rapide d'Anfalas. Elle prend sa source près des mines d'or des hautes terres et contourne les versants Sud des collines jusqu'à atteindre la Grande Mer près d'Andrast.

  • Pinnath Gelin ou les Vertes Crêtes est un massif de collines qui domine l'Anfalas. Ces terres sont fertiles et bien abritées des vents rudes qui viennent de la mer, cependant, peu de fermiers Gondoriens s'y installent à cause de l'éloignement du reste de Gondor.



Le Belfalas ou Dor-En-Ernil

Nom pré-númenóréen. Région qui s’étend le long de la baie éponyme entre la Morthond et l’Anduin. Il fait partie de la « Terre du Prince » également appelé Dor-En-Ernil. Ce Prince n’est autre que le Seigneur de Dol Amroth, chef-lieu de cette région. La légende veut que les Seigneurs de cette cité aient du sang elfique dans leurs veines. Ce dernier se nomme aujourd’hui Imrahil. C’est dans cette province que se trouve Edhellond, une cité portuaire elfique appartenant au seigneur du Lindon.

Principales villes

  • Dol Amroth ou Lond Ernil est le site d'une tour de guet elfique construite vers 3440 du Deuxième Âge. La cité a été originellement conçue et construite par les Dùnedain vers 830 du Troisième Âge. C’est le siège du Prince du Belfalas, un centre de commerce, un port et un chantier naval de la marine Gondorienne.

    Capitale de la Terre des Princes (Dor-en-Ernil), Lond Ernil ("Havre du Prince"), est la capitale d'une principauté dont les seigneurs, descendants de Galador, jouissent d'un certain prestige parmi les hommes du fait de leur ascendance semi-elfique. Le Seigneur de Dol Amroth est suffisamment riche pour lever une armé conséquente en hommes d'armes, cavaliers et bateaux de guerre.
    Dol Amroth sera le nom donné à Lond Ernil après la mort du Roi Amroth de Lòrien en 1981 du Troisième Âge.

    Le Gondor s'ouvre sur la mer Belegaer par la Baie de Belfalas (aussi dite de "Bel"), qu'il partage avec la terre d'Umbar. Les Elfes fréquentaient souvent ces rivages à partir desquels ils embarquaient pour rejoindre les Terres Immortelles. Lond Ernil est aussi le nom donné à la colline sur laquelle la ville et la citadelle a été construites : un imposant massif de granit qui se jette dans la Baie de Belfalas.
    Capitale de la principauté de Belfalas, ce port et le troisième du Gondor après Pelargir et Umbar. Belfalas a toujours tenté de préserver sa neutralité et son indépendance mais demeure fidèle au Gondor.

    La cité garde l'un des ports les plus sûrs du Gondor. Elle accueille la plus grande flotte du royaume en dehors de Pelargir. En raison de leur conception délicate, les navires construits à Lond Ernil sont plus que l'équivalent des vaisseaux d'Umbar. Dol Amroth est aussi une ville marchande affairée et possède certains des meilleurs artisans des Terres du Milieu.

    Comme on peut s'y attendre, c’est le centre de négoce dominant à l'Ouest de Pelargir. De nombreuses marchandises du Nord qui arrivent par la mer passent par ici, et c'est le meilleur endroit où s'embarquer pour Tharbad. Le château Tirith Aear ("Tour tournée vers la Mer") a été construit afin de protéger les provinces d'Anfalas et de Belfalas contre les raids maritimes.

  • La citadelle Amrûnaur fut établie aux environs de 3420 du Second Âge par le prince Edhelion. Elle est affiliée à la sécurité du défilé à travers le Belfalas central et son château s’élève sur un éperon rocheux qui sort de la montagne appelée. Des paratonnerres judicieusement placés protègent la forteresse pendant les fréquents orages du défilé.

  • Spathlin est une forteresse construite par le Prince de Dol Amroth vers 1300 du Troisième Âge; Le village s'est développé autour par la suite et sert principalement de point d’embarquement des céréales vers Dol Amroth.

  • Endil est une tour de guet construite par Anárien vers 3398 du Deuxième Âge. Elle fut conçue dans le but d’avertir les navigateurs des dangers cachés de la côte. C’est également un phare pour les vaisseaux qui passent près des récifs du cap voisin.


Eléments naturels

  • La source du Ciril se trouve dans les Montagnes Blanches près de la ville d'Ossarnen. Il se jette dans le Ringlò à Spathlin. Le Ciril est navigable uniquement par de petits bateaux à fond plat, car il est peu profond en de nombreux points.

  • Cirith Dunrandir est une passe traversant les montagnes du Dor-en-Ernil central. La Men Ernili (la Route du Prince) emprunte la passe et relie les villes de Linhir et Lond Ernil. Le col est ouvert sauf quand le temps est abominable.

  • L’Ered Tathonion est une petite chaîne de montagnes du centre du Belfalas et est en fait un bras de l'Ered Nimrais (les Montagnes Blanches). L'Ered Tarthonion bloque la plupart du trafic terrestre à travers le Belfalas, sauf en une unique passe à l'Est de Dol Amroth. Les basses pentes possèdent de nombreux petits bosquets de pins qui ont donné leur nom à la chaîne. Ses montagnes escarpées et boisées sont considérées comme des lieux de beauté par la plupart des Gondoriens. Le plus haut sommet atteint plus de 2 000 mètre d’altitude par la montagne Orod Edhelion.



L’Ethir Anduin

Delta de l’Anduin. Il s’agit d’une région située eu sud-est du Royaume. Elle regroupe les îles du delta de l’Anduin. Ses habitants sont principalement des pêcheurs.



L’Ithilien

En Sindarin le Pays de la Lune. Cette région est orientale à l’Anduin et frontalière avec le Mordor. Au Nord le Marais des Morts est sa limite et au Sud, le Poros le sépare de terres hostiles. Cette région est primordiale d’un point de vue stratégique. Aujourd’hui dépeuplée, l’Ithilien abrite des bases secrètes à l’image d’Henneth Annûn (base de Faramir dans Les Deux Tours). Du temps de sa splendeur, la capitale de cette région fut Minas Ithil désormais tristement célèbre sous l’appellation de Minas Morgul.
Malgré l'influence du Mal, elle garde une grande beauté qui lui vaut le titre de “jardin de Gondor”.

Sites

  • Henneth Annûn (en sindarin “Fenêtre du soleil couchant”)
    En 2901 du Troisième  Âge, les Orques du Mordor envahirent l'Ithilien, qui fut désertée par une grande partie de ses habitants. C'est à ce moment-là que l'Intendant Túrin II ordonna la création de plusieurs bases secrètes, dont celle d'Henneth Annûn, située dans le nord de l'Ithilien.
    Ce refuge est constitué d’une grotte dissimulée derrière le rideau formé par une chute d'eau finissant dans le “lac interdit”, accessible uniquement par un passage soigneusement dissimulé. De là, les Dúnedain de Gondor empoisonnent la vie des serviteurs de Sauron.

  • Le Carrefour du Roi est la jonction de la route entre Osgiliath et Minas Ithil et la route Morannon-Harad. Les deux voies sont extrêmement bien pavées ici; pas même un brin d'herbe n'ose émerger entre les dalles. Une grande statue d'un roi couronné et un bosquet de grands arbres marquent l'endroit. Les légendes locales disent qu'Anàrion a rassemblé ici les troupes de Gondor avant la Bataille de Dagorlad. Ce lieu sera baptisé le Carrefour du Roi Déchu après la prise de Minas Ithil et la décapitation de la statue par les séides de Sauron.
    Mentionné pour la première fois à l'époque du Roi Anàrion.

  • Cair Andros est une île de l’Anduin se tenant 50 kilomètres au Nord d'Osgiliath, servant à contrôler le trafic fluvial vers le Rhovanion.

  • La Cité de Minas Ithil est située dans cette profonde vallée de l'Ephel Dùath. La Vallée de Morgul est le nom donné à Imlad Ithil après la prise de Minas Ithil en 2002 du Troisième Âge.


Eléments naturelles

  • Les Champs de Cormallen sont une clairière dans la forêt au Nord de l'Ithilien. Son nom vient des culumaldas (un grand arbre fin aux feuilles rouge-doré très peu répandu) qui l'entourent.

  • Prenant sa source dans le Cirith Ungol et se jetant dans l'Anduin, l'Ithilduin est peu profonde, rapide et impropre à la navigation. Près de sa source, elle a un goût de soufre et n'est pas potable.



Le Lamedon

Nom pré-númenóréen. Région située au sud des Montagnes Blanches, elle a pour ville principale Calembel.

Villes principales

  • Calembel fut établie par des Nùmenoréens à la fin du Seconde Âge. Calembel se situe sur la route qui relie le centre du Gondor aux communautés minières du Sud des Montagnes Blanches. Cela en fait un centre d'approvisionnement et de commerce du minerai. De nombreux forgerons sont également installés à Calembel, mais l'essentiel du minerai pour est envoyé directement à Linhir et Pelargir. Son dirigeant est Angborn.

  • Sarn Erech est la forteresse de Morthondost et fut construite par le premier prince de Morthond en 570 du Troisième Âge. La ville apparaît vers 700 du Troisième Âge. Malgré la proximité des fameux Chemins des Morts, Sarn Erech reste un important centre minier pour le Gondor, apparemment épargné par la terreur associé aux catacombes.
    Sarn Erech sert notamment à la protection et l’administration du Val de Morthond.

  • Ethring est une ville fortifiée établie par des Gondoriens à la fin du Deuxième Âge. Elle profite du trafic le long de la Route du Gondor. La plupart des grandes fermes du Lamedon sont dans la région et Ethring devient un grand marché en période de moisson. La mine et la forge font partie des industries secondaires. Comme les autres villes du Lamedon, Ethring conserve une atmosphère "rustique", surtout en comparaison des ports animés du Gondor. Les gens d'Ethring et des villes voisines sont plus portés à se méfier des étrangers et des comportements bizarres que leurs compatriotes de la côte; le voyageur doit faire des efforts pour passer inaperçu.

  • Ossarnen est essentiellement une communauté minière située bien à l'écart de la route principale à travers le Gondor. Ses habitants sont quelque peu provinciaux et préfèrent le style rude des natifs de la région.

  • La Vallée de Morthond est une région de hautes terres située entre les Montagnes Blanches. Son Seigneur est Duinhir qui dirige une armée réputée pour ses archers.

  • Le Chemin des Morts
    A Dunharrow, sur le plateau de Firienfeld, là où s'effectue le Rassemblement du Rohan en temps de guerre, se trouve un long couloir constitué d'une double rangée de pierres levées, noires et non façonnées. Ce couloir de pierres traverse la Firienfeld en direction du Dwimorberg, la « Montagne Hantée », et d'un mur de pierre noires, derrière le bois de Dimholt. Là se trouve la porte des Chemins des Morts, hantés par les esprits des Morts qui empêchent les vivants de traverser les Montagnes Blanches par ce chemin : Baldor, fils du roi Brego de Rohan, y laissa la vie, ainsi que de nombreux autres Hommes qui voulurent les braver.

    Le Chemin des Morts débouche au Gondor, à la source de la rivière Morthond, non loin de la Pierre d'Erech.

    Les Hommes des Montagnes (aussi appelés Hommes du Pays de Dun) jurèrent fidélité à Isildur pour se battre aux côtés du Gondor lors de la Guerre de la Dernière Alliance. Mais Sauron les avait déjà corrompus, de sorte qu'au moment où la guerre éclata, ils trahirent Isildur. Pour avoir rompu leur serment, celui-ci les condamna à demeurer sans repos sous le Dwimorberg jusqu'à ce qu'ils aient accompli leur serment envers le Gondor.


Éléments naturels

  • Le Col de Tarlang comble la trouée entre le Tarlang et l'Ered Nimrais. La passe a été nommée pour la grande quantité de minerai riche en fer extraite des montagnes voisines (du quenya tarlianga, "haut fer innombrable"). Le passage du col est aisé car il est en pente douce et presque jamais bloqué par le mauvais temps.

  • Erech est une colline du Lamedon dans la haute vallée de la Morthond. Une grande sphère de roche vitreuse se tient au sommet de la colline d'Erech. Les gens du cru disent qu'on peut voir les Morts se réunir chaque nuit à la Pierre d'Erech.

  • La Morthond est un fleuve qui sépare les territoires du Lamedon et de Dor-en-Ernil de la province d'Anfalas. Le fleuve prend sa source dans l'Ered Nimrais et se jette dans la Baie de Belfalas. Le Ringlò est son principal affluent.

  • Le Tarlang est une chaîne de montagne qui s'étend vers le sud du Gondor en Lamedon. Le Tarlang n\est pas particulièrement élevé, mais ses pentes raides sont une formidable barrière pour la plupart du trafic.



Le Lebennin

En Sindarin les cinq rivières. Région côtière située au sud-ouest de Minas Tirith, sa capitale est Pelargir. Cette ville portuaire est l’un des poumons économiques du Gondor. Elle fut fondée par les Númenóréens.

Principales villes

  • Pelargir est la base navale de Tar-Minastir (l’un des rois de Númenor) fondée en 1700 du Deuxième Âge. C’est le port principal du Gondor depuis la ruine d'Osgiliath et le centre politique et administratif du Lebennin.
    Pelargir est la cité la plus peuplée du Gondor et l'une des plus importantes du Nord-Ouest des Terres du Milieu. L'énorme majorité de ses habitants tire sa subsistance de la mer : pêcheurs, marins, armateurs et tous les artisanats liés à la mer. Malgré sa taille - ou peut-être à cause d'elle - la cité doit souvent subir les attaques des corsaires, c'est pourquoi elle possède une importante garnison et sert de base à la flotte militaire du royaume. Après la Lutte Fratricide (pendant laquelle Pelargir servait de capitale à l'usurpateur) la cité a rapidement recomposé sa flotte et son commerce pourtant durement frappés. Pelargir est administrée par un conseil communal, mais sa principale figure politique reste le prince de la Couronne, Seigneur du Lebennin.

  • Linhir est une grande ville fondée par Anárion en 3421 du Second Âge. C’est une cité prospère et affairée. Un mur qui remonte à l'époque de Nùmenor entoure la ville qui est restée une cité importante durant des millénaires.
    C’est un port et également un centre de commerce et de manufacture, situé là où la Route du Gondor traverse le Giltrain. Linhir est un lieu de rassemblement des caravanes et des expéditions vers les hautes terres et le pays minier.

  • Fanuilond est une ville côtière qui a souvent été la cible d'attaques corsaires. Mais son emplacement priviéigié empêche sa population de la déserter. C’est essentiellement un village de pêcheurs mais il accueillie aussi la navigation dans l'Ethir Anduin.


Eléments naturels

  • L'Ethir Anduin est un large delta marécageux formé par la rencontre de l'Anduin et de la baie de Belfalas. Les pilotes inexpérimentés trouvent le passage difficile, et les pirates s'attaquent aux navires qui s’éloignent loin des principales voies navigables.

  • Le Giltrain est un fleuve du Lebennin dans le sud du Gondor, qui prend sa source dans les Montagnes Blanches et se jette dans la Baie de Belfalas à Linhir. Le Giltrain est navigable sur presque tout son cours, et les terres fertiles sur ses rives attirent de nombreux fermiers dans sa vallée.

  • L'Erui est une petite rivière du Lebennin qui coule de sa source dans les Montagnes Blanches près du Lossarnach pour se jeter dans l'Anduin.

  • Le cap de Lebinnevet s'étend entre les deux baies formées par les embouchures de l'Anduin et du Giltrain. La tour de guet à son extrémité offre au Gondor sa dernière chance d'être averti d'une incursion marine contre Linhir ou sur l'Anduin.

  • Le point le plus au Sud de la péninsule de Belfalas, Metrast, est à la fois un repère géographique et un péril pour les navigateurs sur le Nen Belfalas. Des récifs et une mer dangereuse n'autorisent le passage près de la côte que des pilotes les plus expérimentés.

  • Le Ringlò prend sa source dans les Montagnes Blanches près d'Ethring, puis s'écoule vers le Sud-Ouest pour se jeter dans la Morthond. Les petits bateaux peuvent naviguer sur le Ringlò, mais l'essentiel du minerai des Montagnes Blanches voyage par la terre jusqu'à Linhir, où il est embarqué sur des vaisseaux vers le reste du Gondor.

  • Toldil (près de l'embouchure du Gilrain) est un spectacle familier pour les marins de la Baie de Belfalas. Les récifs au large de l'île en font un danger pour les navigateurs, et un phare est là pour avertir les navires.

  • Tolfalas est une île située à l’embouchure de l’Anduin. Elle est couverte de collines et nul ne sait si cette île est peuplée.



Le Lossarnach

En Sindarin Arnach Enneigé. Région située au Sud-Ouest de Minas Tirith, au Sud des Montagnes Blanches. Les hommes de cette région n’ont pas d’ascendance purement Dúnedain car beaucoup descendent des hommes présents avant la création du Gondor. Son seigneur est Forlong le Gros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lcdardra.forumactif.org
 

IX- Le Gondor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (SDA) Gondor 500 points
» Liste Gondor 2 000 points
» Trébuchet du Gondor !
» gondor de boromir
» Gondor et Arnor...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Arda :: Sur le Seuil... :: Géographie-