Topsites
Égaré dans ce vaste monde ?

Ici vous trouverez l'ensemble des sujets les lieux, l'histoire et tout ce qui peut être utile au jeu.


 

Partagez | 
 

 La faction du Rohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 205

Date d'inscription : 31/12/2014

PNJ
MessageSujet: La faction du Rohan   Mar 9 Juin - 20:32

La faction du Rohan

“Grands, leurs membres allongés; leurs cheveux d'un blond de lin sortaient de sous leur casque léger et descendaient en longue tresse dans leur dos; leurs visages étaient durs et ardents. Ils tenaient de hautes lances de frêne et portaient dans le dos des boucliers peints; de longues épées pendaient à leurs ceintures; leurs chemises de mailles brunies leur recouvraient les genoux.”




Le Rohan est le territoire des Hommes nommés Rohirrim, les Seigneurs des Chevaux. Ces Hommes sont blonds, de taille moyenne, plus grands que les Hommes de l’Est mais plus petits que les Hommes de Gondor. Ce peuple est connu pour ses chevaux et sa cavalerie mais également pour être le principal allié du Gondor.
Voici ce que vous pourrez retrouver dans ce sujet :




Géographie générale

Les frontières du Rohan sont :

  • à l'Ouest, le fleuve Isen, bordant l'Isengard, et l'Adorn, affluent de l'Isen,
  • au Sud, les Montagnes Blanches,
  • au Sud-Est the Mering Stream, qui forme la limite avec le Gondor,
  • au Nord, la Limeclaire, affluent de l'Anduin, jusqu’aux abords de Fangorn,
  • à l'Est, l'embouchure de l'Entalluve.


Les contrées du Rohan sont décrites comme un pays de pâturages et de prairies aux hautes herbes luxuriantes. Cela peut ressembler à nos paysages de steppe d'Asie Centrale ou aux grandes plaines d'Amérique du Nord, ainsi qu'aux climats de ces régions. Les terres du Rohan sont souvent décrites comme des « mers de verdure », propices à l’élevage des chevaux, domaine où les Rohirrim sont passés maîtres.

Au coeur du Royaume se trouve Edoras, la Capitale du Rohan, le Seigneur de la Marche réside là, dans son château d’or de Meduseld.

Hormis Edoras, il ne semble pas qu'il y ait d'autres villes d'une importance et d'une superficie comparables. Une grande partie de la population vit dans des villages et des hameaux, répartis principalement au sud du Royaume, dans les vallées qui s'étendent au pied des Montagnes Blanches.

Les trois centres stratégiques du royaume sont: à l'ouest, les gués de l'Isen protégés par la forteresse d'Isengard; la forteresse du Gouffre de Helm, sous la triple cime du Thrihyrne; et la cité d'Edoras, centre défensif du Folde et de l'Eastfolde.



Origines et histoire

Les Hommes du Nord
Lors de la Guerre de la Grande Colère au Second Âge, les Edain qui choisirent de ne pas se rendre à Númenor retournèrent en Terre du Milieu et certains s’installèrent au Rhovanion, devenant les Hommes du Nord. Ils demeurèrent des hommes moindres (*) mais ne servirent jamais Sauron. Ainsi, à l'origine, les hommes qui s’appelleront Rohirrim s’apparentent plus exactement aux beornides ou aux hommes de Dale.

Dans la première partie du Troisième Âge, ces hommes occupaient toujours le Rhovanion et plus particulièrement les terres situées à l’Est de Vertbois-Le-Grand, l’Ouest de l’arrière pays de la mer de Rhûn et au Sud de la rivière Celduin (River Running).

Depuis toujours, les Hommes du Nord étaient des alliées de Gondor. La plupart de leurs grands princes ont servi dans leur armée et les mariages étaient fréquents, resserrant toujours plus les liens qui les unissaient.

En 1856 eu lieu la Bataille des Plaines. Les Gens des Chariots (orientaux aux ordres de Sauron qui migraient à bord de grands chariots) défirent Marhari, le Seigneur des Hommes du Nord, poussant ces derniers à fuir vers le Val d’Anduin où ils s’établirent. De ce groupe furent issus les Éothéod, le Peuple des Chevaux.

Les Éothéod
Durant tout le temps de leur présence dans le Nord, les Éothéod et leurs chevaux se multiplièrent et détruisirent les derniers vestiges des troupes d’Angmar de leur terre. C’est après cela que Fram devint légendaire en tuant Scatha, le dernier dragon (hormis Smaug) des Montagnes Grises, récupérant ainsi tout le trésor du dragon, se mettant à dos les Nains, originels détenteurs du-dit trésor. Pour cette raison, il n’y a pas grand amour entre Rohirrim et Nains.


Le lien des Rohirrim avec les Mearas
En l’an 2501, Léod, Seigneur des Éothéod, captura un magnifique poulain blanc mais il mourut en tentant de le dompter. C’est Eorl le Jeune, le fils de Léod et seulement âgé de 16 ans, se fit pour mission de retrouver le cheval qui avait tué son père et le traqua. Une fois qu’il retrouva l’étalon, il ne le tua pas mais lui réclama le prix du sang, lui ordonnant de renoncer à sa liberté en compensation de la mort de son père. Le cheval entendit le discours et se soumis à Eorl, le laissant le monter sans mors ni bride. Ce dernier le nomma Felarof et jamais personne d’autre ne put jamais l’enfourcher.

Son espérance de vie était telle qu’il put vivre autant que son cavalier. Il fut enterré aux côtés de son maître et fut nommé Père des chevaux et sa descendance étaient les fameux Mearas, les plus rapides et endurants des chevaux, ceux qui pouvaient comprendre la langue des Hommes.

Le Serment d’Eorl
En 2510, une invasion d’orientaux (les Balchoth) et d’orcs mit le Gondor en si grande difficulté que Círion, l’Intendant du Gondor, appela Eorl au secours. Ce dernier était conscient que si le Gondor tombait, les autres terres des Hommes ne tarderaient pas à les suivre dans leur chute. Ainsi, il réunit tous les Éothéod disponibles au risque que ses terres subissent une invasion pendant son absence et partit pour le Sud, à l’aide de Círion. Alors que le Gondor semblait perdu, la puissante cavalerie des Éothéod chargea telle une déferlante, surprenant un ennemi alors affolé. Eorl les traqua sans pitié et leur infligea de lourdes pertes, renversant en quelques instants la situation. .

Ce qui devait être une tragique défaite du Gondor se transforma en une éclatante victoire qui fut connue sous le nom de la bataille du “Champ de Celebrant” car tel était le nom de la plaine où s’était déroulée en grande partie la bataille.

En conséquence, Círion offrit au peuple des Éothéod la région de Calenardhon : c’est de Don de Círion. Eorl, touché par ce geste, fit en retour un serment d’amitié éternelle et de soutien face à l’Est : c’est le Serment d’Eorl.

Les cavaliers retournèrent au Nord rechercher leurs familles et revinrent progressivement s’installer sur les terres offertes. Eorl devint le premier roi des Hommes de la Marches, des Eorlingas, et du Rohan.


Le royaume du Rohan
En s’installant sur les terres allouées par le Gondor, les Rohirrim durent chasser les Dunlendings, les Hommes du pays de Dun, qui s’étaient installés sans le consentement des gondoriens. Ceux-ci eurent alors pour le Rohan une haine farouche.

Le roi Brego, fils de Eorl, acheva la construction du château d’or de Meduseld, faisant d’Edoras la capitale du Rohan.

Son successeur, le roi Aldor fut l’instigateur d’un âge d’or pendant lequel il acheva de conquérir l’Est du Rohan, jusqu’à l’Isen et fit prospérer et se multiplier son peuple.

La première lignée des Rois du Rohan dura 249 ans, jusqu’au règne de Helm, le neuvième roi. En 2758 TA, les Dunlendings, commandés par Wulf, envahirent le Rohan, poussant le roi à se réfugier à Fort le Cor (futur Gouffre de Helm) en attendant les secours de Dunharrow et de Gondor.
Wulf pris Edoras, se donnant le titre de roi et de là commença le long hiver. Helm sortait en secret de la forteresse pour tuer, sans qu’on l’entende, ses ennemis à mains nues. Mais le froid eu raison de lui et la première lignée sombra avec lui.

A l’arrivée du printemps, Fréaláf reprit Edoras par un raid audacieux puis il refoula les Dunlendings jusqu’à l’Isen, libérant ainsi l’intégralité du Rohan. Fréaláf devint roi et Saruman le Blanc, les bras chargés de cadeaux, assista à son couronnement, louant le courage des Rohirrim. Beren, l’Intendant de Gondor de l’époque, offrit au Mage la tour d’Isengard en 2759. C’est avec enthousiasme que le Rohan accueillit ce nouvel allié car le pays s’était nettement affaibli après l’invasion. Deux cent années s’écouleront avant qu’ils ne récupèrent entièrement leurs forces.

Alors que le Rohan panse ses plaies, des orcs s’enfuirent des Monts Brumeux pour rejoindre les contreforts des Montagnes Blanches. Le danger cernait à nouveau le peuple des chevaux. C’est bien des années après que le roi Folca, un grand chasseur, éradiqua les ennemis de ses terres en y laissant la vie.

Le règne de Folcwine vit le retour à la prospérité du royaume. Il envoya ses forces armées pour soutenir le Gondor contre une grande armée de Haradrim et y perdit ses deux fils. C’est son troisième fils Fengel qui lui succéda. Si l’on ne se remémore pas son nom avec honneur, on se souvient davantage de celui de son successeur :Thengel.

Thengel n’aimait pas son père et vécu une grande partie de sa vie au Gondor et commença à y élever sa famille. Lorsqu’il dut lui succéder, il revint avec sa femme et ses enfants. Il avait un fils, Théoden et deux filles dont Théodwyn. C’était un homme sage qui redonna sa dignité à la Chambre d’Eorl. Il eu comme capitaine un mystérieux -mais réputé- homme du Nord qui se faisait appeler Thorongil. C’est à cette époque que Saruman commença a causer quelques troubles, s’auto-déclarant Seigneur d’Isengard.

En 2980, Théoden fils de Thengel monta sur le trône à son tour. Très vite, il démontra qu’il avait l’étoffe d’un grand roi et se révéla vaillant dans la bataille alors qu’il possédait une grande sagesse et un cœur doux loin de la guerre. Sa petite soeur Théodwyn épousa Eomund de l’Eastfold en 2989 et lui donna deux enfants : Eomer et Eowyn. Peu après la mort de son époux, elle tomba malade et mourut. Le roi recueillit ses enfants, les élevant aux côtés de son propre fils, Théodred.

(*) Nommés également Hommes du Crépuscule (Men of Twilight), en opposition avec les Dunedain ou les Hommes de la lumière (Men of Light) et les Haradrim et orientaux, les Hommes Sombres (Men of Darkness).


L’Armée

Les combattants des Éored peuvent servir à pied selon la situation et le terrain, mais généralement les Rohirrim combattent à cheval. Les Éored combattent à la lance de cavalerie et à l'épée, mais des unités d'archers montés existent aussi, en plus petit nombre.

L’Eoherë
Les armées du Rohan se composent presque uniquement de sa cavalerie, subdivisée en unités dites « éored ». Les armées du Rohan sont excellemment entraînées aux exercices militaires.
La cavalerie est composée de soldats professionnels, mobilisés selon la situation. L'ensemble de la cavalerie est appelée « Eoherë » rassemblant toutes les Éored, exceptée la Maison du Roi et elle regroupe au moins 12 000 hommes.

Les Cohortes
Les Éored sont regoupées en 3 cohortes, chacune confiée à un Maréchal de la Marche.

  • La Cohorte d'Edoras est commandée par le Premier Maréchal de la Marche. Cette cohorte regroupe les troupes d'Edoras des régions avoisinantes et des zones des autres marches pour lesquelles Edoras constitue le lieu de rassemblement le plus simple.
  • La Cohorte de la Marche Ouest est commandée par le Deuxième Maréchal de la Marche. Son lieu de rassemblement est Fort Le Cor, au Gouffre de Helm.
  • La Cohorte de la Marche Est est commandée par le Troisième Maréchal de la Marche. Son lieu de rassemblement est Aldburg.
    Chaque Maréchal dispose en tant de guerre ou de troubles d'une Éored à sa disposition permanente, selon sa volonté, qui constituait sa Maison personnelle, au titre de sa fonction, et la première Éored de sa Cohorte. L'utilisation des autres Éored de la Cohorte est soumise à l'autorisation du Roi.

Les Éored
Composés de soldats professionnels servant pour un terme ou de manière permanente et mobilisés en fonction des besoins, la composition des éored varie selon les époques. Désignant originellement une unité d'une taille assez importante, elle fut définie à partir de la réorganisation du roi Folcwyne comme une unité d'au moins 120 cavaliers (chef compris), représentant la centième partie de l'Eoherë, Maison du Roi non comprise.
Par exemple : l'Éored d'Éomer qui détruisit la bande d'Ugluk et Grishnakh était composée de 120 cavaliers.

La Maison du Roi
La Maison du Roi, ou Garde royale, constitue la première Éored de la cavalerie et échappe au commandement des Maréchaux, relevant directement du souverain.



Us et coutumes

La langue
Le Rohirique (Rohirric en anglais ou encore Rohanais), comme toutes les langues des Hommes, ressemble à d’Adûnaic, la langue des Edain. Ils appellent leur patrie le Riddermark (forme vieillie de Ridenna-mearc,ou Eo-marc ou tout simplement la Marche) et se nomment les Éorlingas, les fils d’Eorl. En ancien Rohirique, le nom de leur pays est Lôgrad.

La politique
Le Rohan est un peuple relativement accueillant, même s’il reste méfiant envers les étrangers. Une phrase d’Aragorn les résume parfaitement bien :

Ils sont fiers et opiniâtres, mais aussi loyaux et généreux de coeur et d’action; hardis, mais non cruels; sages mais ignorants, n’écrivant pas de livres, mais chantant beaucoup de chansons, à la façon des enfants des Hommes avant les années sombres.
Aragorn à Legolas et Gimli - Les Deux Tours chapitre 2

Le Gondor : Le Rohan est un allié solide et “historique” pour le Gondor. Les Rohirrim firent de lourds sacrifices pour honorer le serment d’Eorl en perdant notamment deux de leurs héritiers en 2885.

Les Dunlendings : Les hommes du pays de Dun sont retranchés dans les régions orientales de l’Enedwaith, sous les Monts Brumeux et entretiennent depuis des siècles une rancoeur profonde pour les autres peuples des Hommes et plus encore pour le Rohan.

L’Isengard : Les rapports avec le Mage Saruman se sont nettement refroidies depuis maintenant de nombreuses années, mais il n’est pas considéré comme un ennemi.

Les Elfes et les Nains : Le Rohan entretient peu de rapports avec les Elfes et les Nains. Une certaine inimitié lie les Rohirrim et les Nains et ce depuis l’époque de Fram où les Eothéod peuplaient le Rhovanion; quant aux Elfes, la Loríen et la sorcière qui y habitent sont à craindre et à éviter car les légendes parlent d’hommes qui ne revinrent jamais de cette lande hostile.


Sources
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lcdardra.forumactif.org
 

La faction du Rohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La faction du Rohan
» Rohan revisité...
» Cavalier du Rohan
» [Rohan] 500 pts
» Armée du Rohan pour GDA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Arda :: Sur le Seuil... :: Les factions-