Topsites
Égaré dans ce vaste monde ?

Ici vous trouverez l'ensemble des sujets les lieux, l'histoire et tout ce qui peut être utile au jeu.


 

Partagez | 
 

 La faction de l'Eriador

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 205

Date d'inscription : 31/12/2014

PNJ
MessageSujet: La faction de l'Eriador   Mar 9 Juin - 20:32

La faction de l’Eriador

“Ce sont des hommes forts et majestueux, et les Cavaliers du Rohan ont presque l'air de gamins à côté d'eux ; car ils ont le visage farouche, marqué pour la plupart comme des rocs altérés par les intempéries, comme Aragorn lui-même ; et ils sont silencieux.”




L'Eriador est aujourd'hui une terre désolée qui s'est vidée des forces qui firent par le passé sa grandeur. Toutefois, certains hommes tentent de lui redonner son lustre d'antan. Parmi eux, les rôdeurs se préparent au retour du Mal.



La géographie générale

La région d'Eriador est l’une des plus vastes de la Terre du milieu. Sa frontière orientale est définie par les menaçants Monts Brumeux. Au nord, la Baie de Forochel marque la fin du Royaume. En occident, les terres amicales du Lindon forment une frontière plus sereine tandis qu’au sud la rivière Gwathló marque une frontière physique avec le Pays de Dun.

Les hommes furent très longtemps la race dominante en Eriador. Suite à l’effondrement de la dynastie des Rois d’Arnor et la guerre face au Royaume d’Angmar, leur puissance déclina à l’image des Dúnedain. Cette région vaste est ainsi particulièrement désertique. Ainsi, les deux fleurons de l’activité économique de ce qui fut le Royaume d’Arnor sont désormais totalement effondrés. En effet, les guerres et les siècles d’abandon ont ravagé les villes d’Annúminas et Fornost. Désormais, le cœur de l’Eriador se trouve à Bree, marquant ainsi son dénuement en comparaison des splendeurs des autres Royaumes.
Outre les hommes, les Hobbits ont trouvé refuge en Eriador et plus particulièrement dans la Comté. Sous la protection de l’ancien roi d’Arthedain, Argeleb II, ils fondèrent ce qui est encore aujourd’hui leur pays et un havre de paix, bénéficiant de soutien dont ils ignorent l’existence même et ils semblent les seuls à prospérer en cette région de la Terre du Milieu. Enfin, l’une des splendeurs elfiques se trouve également en Eriador : Imladris (ou Fondcombe), demeure du Seigneur Elrond, Dernière Maison Simple à l’Ouest de Monts Brumeux. Sentant l’Âge des Elfes toucher à sa fin, la demeure du Semi Elfe se vide lentement de sa puissance d’antan.

Originellement boisée, la région d’Eriador s’est vivement dégagée avec le temps. Toutefois, elle conserve encore quelques forêts comme la Vieille Forêt de la Comté ou la Trouée des Trolls (Trollshaws). De même, plusieurs reliefs de faible altitude diversifient un peu le paysage de ces terres occidentales. Ce sont les collines d'Evendim (Hills of Evendim), les Hauts du Nord (North Downs), les Hauts Lointains (Far Downs), les Hauts des Galgals (Barrow-Downs), les Collines du Temps (Weather Hills) et les Hauts du Sud (South Downs). Enfin, de nombreux fleuves permettent de maintenir la biodiversité. Parmi les principaux nous noterons la Lhûn, la Gwathló, la Baranduin (Brandevin en hobbit) et la Bruinen (proche de Foncombe).


L’Histoire

Au Premier Âge, l’Eriador était une région particulièrement boisée et peuplée par les hommes ayant refusé de se rendre ou ayant quitté le Beleriand. Ces hommes ne furent guère au fait de la Guerre de la Grande Colère et des évènements liés à Morgoth mais ils surent que de terribles choses s’étaient produites à l’ouest de l’Ered Luin avec la submersion de nombreuses terres.

Au Second Âge, les hommes d’Eriador furent d’abord surpris de voir, après six cent ans de calme, les premiers navires Númenóréens accoster. Ces descendants de puissants hommes ayant franchi les Montagnes au cours du Premier Âge nouèrent des relations amicales avec les autochtones. En échange, ils utilisèrent les ressources et notamment le bois afin de construire de nouveaux navires.
C’est à cette période que certains Elfes vinrent s’installer. Ceux ayant refusé de quitter la Terre du Milieu établirent leur demeure en Eriador. Leurs leaders furent Gil-Galad en Lindon et Celebrimbor en Eregion. En 1695 Sauron attaqua l’Eriador. Ce fut au cours de cette période qu’Elrond fonda Fondcombe comme un refuge. L’intervention des Númenóréens fit reculer Sauron en 1700 mais la région était ruinée.
Après la chute de Númenor, Elendil trouva refuge en Eriador. Là, il fonda avec ses fils les Royaumes d’Arnor et de Gondor. Mais la Guerre de la Dernière Alliance eut lieu. Aux côtés des anciens Númenóréens appelés désormais Dúnedain, nombreux furent les indigènes à suivre le Roi Elendil. Cette guerre fut un véritable carnage et bien peu revinrent, suivant le sort de leur Roi. Ainsi s’acheva le Second Âge.

Le Troisième Âge démarra bien sombrement pour l’Arnor. Après la mort d’Elendil, Isildur tomba à la Bataille des Champs d’Iris. Elrond assura alors la régence jusqu’à ce que Valandil soit en mesure de gouverner. Son règne fut le plus long des Rois d’Arnor. Au total, le Royaume d’Arnor eut dix Rois jusqu’à ce qu’Eärendur ne meure. Ses fils, incapables de s’entendre sur la succession, scindèrent le Pays en trois Royaumes : l’Arthedain, le Cardolan et le Rhudaur. C’est à cette période que le déclin d’Anúminas débuta pour ne faire que croître au fil du temps.
En Arthedain, le Royaume le plus notable se succédèrent plusieurs Rois jusque Celebrindor. Ce dernier fut le connaître un règne paisible puisque le Roi Sorcier fonda sa Royaume en Angmar peu après sa disparition. En effet, voulant profiter de la scission et donc de l’affaiblissement des trois Royaumes, Sauron envoya dans le Nord son plus fidèle lieutenant. Le Roi Sorcier fonda l’Angmar au Nord de ce qui fut autrefois l’Arnor. Le but de cette manœuvre était simple : détruire la lignée des Dúnedain du Nord et briser la lignée d’Elendil que craignait l’héritier de Morgoth.

En 1350, alors que la lignée d’Elendil s’était éteinte dans les deux autres Royaumes, le Roi d’Arthedain, Argeleb Ier revendiqua la souveraineté sur l’Arnor. Mais le Rhudaur s’opposa à ses prétentions. Ayant contracté en secret une alliance avec l’Angmar, ils envahirent ensemble les Collines du Temps. Là, ils défirent le Roi Argeleb Ier, le tuant.  Son fils, Arveleg Ier, s’allia avec le Cardolan et ensemble, ils parvinrent à repousser leurs ennemis du Rhudaur et de l’Angmar.
1409 fut une année décisive dans la guerre contre l’Angmar. Le Roi Sorcier lança une offensive d’une envergure terrible. Le Rhudaur fut submergé et les derniers des Dúnedain furent exterminés. Le Cardolan ne résista guère plus en dehors d’une poignée des héritiers de Númenor qui se réfugièrent dans les Tyrn Gorthad (Hauts de Galgals). En Arthedain, Amon Sûl fut rasée mais, avec l’aide des Elfes des Havres Gris, le Roi Araphor, fils d’Arveleg Ier mort au combat, parvint à repousser les forces venues d’Angmar.

La suite du règne d’Araphor se passa dans une relative paix et son fils Ageleb II lui succéda. C’est sous son règne que les hobbits vinrent au-delà de la Baraduin et lui demandèrent la permission de s’installer. Le Roi leur offrit alors la Comté.

Les Dúnedain ne cessèrent alors de décliner, notamment lors de la Grande Peste de 1636 qui finit de ravager leurs représentants en Cardolan. De son côté, la puissance du Royaume d’Angmar ne faisait que croître et une guerre larvée empoisonnait les habitants d’Eriador. Le temps jouait en faveur du Roi Sorcier et c’est durant l’hiver 1974 du Troisième Âge qu’il lança les hostilités qui marqueraient la fin du conflit. Ses armées envahirent l’Arthedain qui fut dépassé par le nombre et la puissance des forces en présence. Fornost tomba pour ne jamais se relever. Le Roi Arvedui dut alors fuir vers le Nord où il bénéficia de l’aide des Lossoth (peuple de la Baie de Forochel). Cependant il mourut en mer alors qu’il souhaitait rejoindre son Royaume, mettant fin à la lignée des Roi d’Arthedain.
La guerre contre le Royaume d’Angmar se termina à peine un an après le triomphe du Roi Sorcier. L’alliance de Círdan, Elrond et du Prince Eärnur de Gondor mit en déroute les armées orques qui se débandèrent. Toutefois, l’Eriador avait été ravagée et ils ne parvinrent jamais à retrouver ne serait-ce qu’une partie de leur lustre d’antan.

En Eriador, la lignée d’Elendil ne s’était toutefois pas éteinte après la mort d’Arvedui. Face au déclin de son espèce, Aranarth, fils d’Arvedui, prit la décision de ne pas se proclamer Roi d’Arthedain. Il choisit le titre de Dúnedain du Nord, déposa les trésors de son peuple à Fondcombe, sous la protection du Seigneur Elrond et ce, jusqu’à ce qu’un Héritier digne n’apparaisse.
Les Dúnedain ne renièrent pas leur serment de protection. Ils optèrent pour une vie errante et devinrent, pour les hommes de moindres conditions les Rôdeurs. Avec le temps, leur réputation se fit plus ténébreuse et ils ne reçurent plus bon accueil parmi les Hommes. Cependant, ils poursuivirent leur mission qui était de protéger ce qui fut le Royaume d’Arnor des assauts des orques et autres créatures maléfiques. Grâce à leur action, l’Eriador connut une longue période de paix. De nos jours, le Chef des Dúnedain du Nord est Aragorn, fils d’Arathorn.

Désormais, les Elfes se préparent à quitter la Terre du Milieu, les Hommes se montrent méfiants et guère accueillants envers les étrangers au point d’en avoir oublié les origines de ceux qu’ils appellent désormais Rôdeurs. Seuls les Hobbits, qui avaient franchi les Monts brumeux pour s’installer en Eriador vers l’An 1000 du Troisième Âge, semblent prospérer et vivre dans une forme d’opulence et de légèreté.


Us et Coutumes

A l’inverse de Royaume comme le Gondor ou le Rohan, l’Eriador est un ensemble de peuples libres, sans organisation. De ce fait il n’est réellement de culture dominante si ce n’est celle du peuple dans lequel vous vous trouvez.

Races
La race dominante en Eriador est celle des Hommes. Bree est la principale Cité de la région et les hommes de Bree descendent en partie des Dunlendings. Toutefois, il reste parmi les Hommes ce que l’on nomme Rôdeurs, les Dúnedain du Nord.
En outre, dans les terres fertiles de l’ouest se trouve la Comté ou vivent les Hobbits. Cette région paisible semble vivre loin de l’agitation du monde extérieur. Mais cela durera-t’il ?
Enfin en Eriador vivent les Elfes de Fondcombe. La demeure du Seigneur Elrond est la dernière place sûre dans la route de l’Est et le passage des Monts Brumeux.
Plus d’informations sur les races ici

Langues
Le westron est la langue la plus courante en Eriador. Toutefois, les hobbits utilisent une version plus familière du westron. En outre, parmi les elfes et les plus érudits des Dúnedain, le sindarin est utilisé. Vous trouverez plus d'informations ici

D’un point de vue militaire
Il n’est point de véritable armée en Eriador en dehors de celle du Seigneur Elrond. Les Rôdeurs ne constituent plus une force suffisante pour se faire qualifier d’armée.


Source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lcdardra.forumactif.org
 

La faction de l'Eriador

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La faction de l'Eriador
» Lundi 25 octobre 21H - Domptage du cheval de l'Eriador
» Arnor defendeur de l'eriador
» Les plus Beaux Trolls d'Eriador (Sarnur 16/01/09) 21 h 30
» Horreur et Putréfaction [Pv : Altiel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Arda :: Sur le Seuil... :: Les factions-